Infographie : fin du rtc et ce qu'il faut retenir

Partager sur linkedin
Téléphone fixe pour illustrer la fin du RTC

Tic-tac, tic-tac... Le processus d'arrêt du RTC, commencé en 2018, poursuit son chemin !

Cette technologie née au XIXème siècle va s’éteindre progressivement : le 15 novembre marquera l’arrêt total de la commercialisation des lignes numériques en France (DOM-TOM compris) et à partir de 2023, nous assisterons à la fermeture technique de la technologie par plaques géographiques.

Après avoir connu son âge d’or à la fin du XXème siècle, le RTC est aujourd’hui en déclin : selon les données de l’ARCEP, le nombre d’abonnés diminue d’environ 10% par an ces dernières années !

Sa fin marque un tournant majeur dans le monde des télécommunications surtout que le RTC couvre encore de nombreux usages professionnels selon la Fédération Française des Télécoms.

Bonne nouvelle ! De nombreuses alternatives existent, davantage en phase avec la transition digitale des entreprises, tel que le WebRTC.

Quels sont encore les usages du RTC ? Quelles sont les étapes de son arrêt progressif ? Pourquoi adopter le WebRTC ?

Pour vous aider à y voir plus clair, nous vous avons préparé une infographie qui récapitule les points clés de la fin du RTC, le tout ponctué de petites anecdotes sur cette technologie historique !

La fin du RTC : ce qu'il faut retenir !
Le RTC en quelques mots : Le RTC, réseau téléphonique comuté est la technologie historique utilisée pour fournir un service de téléphonie fixe. Il existe encore de nombreux usages : téléphone & fax, téléassistance, machines à affranchir, terminaux de paiement etc.
Historique du RTC : créées à la fin du XIXème siècle, le RTC avait pour objectif de faire écouter les pièces de théâtre à distance. C'est Alexander Graham Bell qui a créé le RTC ! C'est une technologie qui a révolutionné le monde des télécommunications.
Quelques chiffres clés qui montrent le déclin du RTC
Orange a annoncé la fin du RTC car c'est une technologie obsolète. On vous détaille le calendrier d'arrêt progressif du RTC.
La solution : le WebRTC qui permet de faire transiter une communication sur un navigateur web.

Vous avez des projets ? Contactez-nous !

Recevez nos dernières actualités, directement dans votre boîte mail

Du relationnel à l'exceptionnel

Recevez nos dernières actualités, directement dans votre boîte mail